Les taux d’intérêt attractifs et la conjoncture du marché vous donnent envie d’acheter dans le neuf ?

Abrinor vous donne 5 conseils pour réussir votre achat !

1- Définir son budget 

On le sait tous, acheter un bien peut parfois s’avérer être un gouffre financier. Voilà en quoi le neuf est intéressant ! En effet, grâce aux dispositifs mis en place par l’Etat, les acheteurs et investisseurs ont à leur disposition une palette d’aides financières : PTZ, loi Pinel, frais d’acte réduits… De quoi réduire durablement le budget d’achat !

De plus, un bien neuf aura l’avantage d’être comme son nom l’indique, neuf, aussi dit sain, habitable et sans défaut, donc aucun travaux à prévoir pour plusieurs années !

2- Choisir son logement 

Difficile de se projeter dans un logement qui est en cours de construction ? De nombreux promoteurs immobiliers vous offrent la possibilité de visualiser votre futur logement grâce à des plans 3D, des appartements témoins ou encore des visites virtuelles. 

De plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le terrain et voir le futur emplacement de vos propres yeux. Renseignez-vous pour connaitre la vie de quartier. Baladez-vous et découvrez les commerces de proximité, les écoles et crèches avoisinantes.

3- Réserver son logement

Vous souhaitez acquérir l’appartement situé au dernier étage, vue plongeante sur le parc avec balcon sans vis-à-vis ? Alors réservez vite votre logement ! Certains biens seront très prisés car uniques, aussi il n’y a pas de temps à perdre !

Lors de la réservation d’un bien neuf, le promoteur vous demandera de signer un contrat de pré-vente (ou contrat préliminaire), détaillant les caractéristiques du bien , le prix de vente ainsi que les dates prévisionnelles de livraison et de signature du contrat définitif.

Un dépôt de garantie vous sera alors demandé pour « conclure » ce contrat de pré-vente. Celui-ci ne peut excéder 5% du prix d’achat convenu.

4- Surveiller les délais de livraison 

Il est normal de vouloir emménager rapidement dans son nouveau logement ! Cependant, pour différentes raisons, certains programmes peuvent subir des retards dans la livraison. Aussi, pensez à négocier d’éventuelles indemnités de retard auprès du promoteur si celui-ci est injustifié.

5- Réceptionner son logement

Ça y est ! Votre logement est prêt, les clés sont prêtes à vous être rendues et pourtant, votre mission n’est pas terminée ! 

Même si l’euphorie vous gagne, il est important de garder un œil objectif sur le logement que vous recevez. Scrutez les lieux et listez le moindre défaut que vous pourriez apercevoir durant la visite. Si vous constatez des défauts, il faut en avertir le promoteur, qui aura alors l’obligation d’effectuer les travaux nécessaires, et ce sur une période d’un an maximum !