La ministre du logement Emmanuelle Cosse a annoncé le 16 décembre 2016 la mise en place de l’encadrement des loyers à Lille à partir du 1er février 2017. Après Paris, c’est désormais Lille qui passe sous l’encadrement des loyers.

La ville de Paris applique l’encadrement des loyers depuis août 2015, Lille sera la première ville de province dont les loyers seront encadrés grâce au dispositif de la loi ALUR.

Lille est la quatrième ville la plus chère de France, les loyers des logements à Lille demeurent en effet plus élevés par rapport aux grandes villes de France. Cette situation qui concerne particulièrement les petits logements, les T1 et T2 représentent plus de deux tiers du parc locatif privé de Lille.

Martine Aubry, maire de Lille réclamait cette mesure depuis des mois. L’arrêté préfectoral signé vendredi 16 décembre prévoit la mise en place de l’encadrement des loyers à partir de février 2017 à Lille ainsi qu’à Lomme et Hellemmes.

Le dispositif régi le marché locatif immobilier à respecter une fourchette de prix comprise entre +20 % et -30 % d’un loyer médian calculé par secteurs géographiques, selon l’ancienneté de l’immeuble et la taille du logement.

Les Lillois peuvent déjà s’approprier le dispositif en se rendant sur la plate-forme encadrementdesloyers.gouv.fr. En quelques clics, les internautes peuvent connaître le loyer de référence près de chez eux et le loyer maximum à ne pas dépasser. Le dispositif s’applique à chaque changement ou renouvellement de bail, soit environ pour un logement sur trois chaque année.